#126 2012-06-04 09:59:38

ness
Герой Советского Союза
Lieu : brive
Inscription : 2010-10-01
Messages : 4 791

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

GRAZ a écrit :
ness a écrit :

Morgan en pleurs perso ça ma trop fait marrer !!!!!!!!!!!!!!!

Tu dis ça parce que tu ne le connais pas, moi au contraire ça me fait chier et je pense à sa famille, au moins même Pro il s'arrache joue à fond c'est normal qu'il craque.

Alors sur tes commentaires mets un bémol, j'aime pas les jaunards mais il y a des joueurs que j'estime surtout venant de chez nous.


désolé moi j'aime bien les jaunards mais Parra non!! Que ça te plaise ou non.Je ne l'insulte pas  et garde tes leçons de morale ,sa famille, il vient d'içi je m'en tapes le coquillard .


"Si je n'avais pas eu mon nez, je l'aurais pris en pleine gueule" Walter Spanghero .

Hors ligne

#127 2012-06-04 10:02:40

fff
Soviet Supreme
Inscription : 2011-08-24
Messages : 569

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Calmos les gars, c'est le printemps, les hormones foisonnent mais calmos !!!! Vous allez pas vous battre pour un jaunard quand même...


Coujou avant tout!!!

Hors ligne

#128 2012-06-04 10:08:37

guillaume
Soviet Supreme
Inscription : 2010-10-02
Messages : 759

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Je vois pas ce que ça peut vous donner de cracher sur tel ou tel joueur... après on s'étonne qu'il y ait des guerres pour des sujets plus graves...

Hors ligne

#129 2012-06-04 10:16:05

Traps
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-01
Messages : 2 162

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Au moins, ça n'a pas fait se marrer les Asémistes quand ils nous ont collé 50 pions et enterré la descente. Je les avaient senti plutôt gênés et avaient souhaité que le BO soit à notre place.. Sur leurs forums, ils ont très souvent souhaité notre retour. Moi, ce qui m'ennuie, c'est que ça m'enlève une raison d'aller me balader sur la place de Jaude et d'en profiter pour voir une grosse équipe.

Hors ligne

#130 2012-06-04 10:17:48

GRAZ
Герой Советского Союза
Lieu : JASSU
Inscription : 2010-10-01
Messages : 1 147

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

je ne vais pas polémiquer, je respecte avant tout les joueurs que je sache, mais bien sur ness, je pense qu'on aura l'occasion d'en parler quand je descendrai faire mon petit mini tour de France au Stadium.

Hors ligne

#131 2012-06-04 11:24:46

phylipexrcb
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 8 097

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

tu n'aimes pas parra appelle le ! et insulte le!

06 25 63 63 63


une Heineken, oui ............mais une CUP !!! ™© ®

je ne me suis jamais trouvé très beau ...............les autres non plus !!

Hors ligne

#132 2012-06-04 11:26:08

franz
Administrateur
Inscription : 2010-10-04
Messages : 4 554

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

exrcb a écrit :

tu n'aimes pas parra appelle le ! et insulte le!

06 25 63 63 63


0.34 cts d'Euro hors cout du sms


Les glaçons? Des petits cubes d'eau gelée.

On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Hors ligne

#133 2012-06-04 13:07:28

Laika
Commissaire politique
Inscription : 2012-05-09
Messages : 413

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

J'ai essayé le numéro, ch'ui tombé sur une pute de Rungis ?!?

Hors ligne

#134 2012-06-04 13:37:09

phylipexrcb
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 8 097

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

rungis / massy , c'est tout prés ,attention ne traitons pas nos futures adversaire de putes , surtout qu'on ne connait pas encore leur seconde ligne.....


une Heineken, oui ............mais une CUP !!! ™© ®

je ne me suis jamais trouvé très beau ...............les autres non plus !!

Hors ligne

#135 2012-06-04 13:47:52

Laika
Commissaire politique
Inscription : 2012-05-09
Messages : 413

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Putain, Massy/Brive ça claque !! a coté de chez moi en plus....j'irais avec mon maillot des années Penouille smile

Hors ligne

#136 2012-06-04 16:08:51

vengeur masqué
Soviet Supreme
Inscription : 2010-11-02
Messages : 976

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

n'oublies pas tes talons aiguilles et la plume,on ira ensuite à la gay pride!

Sympa,si tu n'habites pas loin,l'on viendra vider qqs gorgeons chez toi. promis je graisserais le deambulateur de tarmo,afin de ne pas trop prendre de retard sur la franzounette......

Hors ligne

#137 2012-06-04 17:46:47

christianokiev
Moderator
Lieu : Malemort
Inscription : 2010-10-01
Messages : 13 216

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

fff a écrit :

Calmos les gars, c'est le printemps, les hormones foisonnent mais calmos !!!! Vous allez pas vous battre pour un jaunard quand même...



ptdrr  ness il c'est deja battu mais aprés pas mal de jaune ......  je connais la sortie >>>>> hop


De retour dans mon beau pays après 40 ans d'absence
Abonné Tribune Sud Travée R rang A Place 16

Hors ligne

#138 2012-06-08 19:12:30

Bernard Frédéric
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 5 381

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

La colère de Laporte
Représenté ce vendredi devant la Commission Mixte d'Extension des sanctions de la FFR, le pilier de Toulon Carl Hayman ne pourra pas jouer la finale de Top 14 contre Toulouse. Bernard Laporte a vivement réagi.

Suspendu quatre semaines pour un plaquage dangereux en finale du Challenge européen, le pilier du RCT Carl Hayman ne pourra pas disputer la finale de Top 14 contre le Stade Toulousain, samedi (18 heures). Représenté par son avocat ce vendredi à 15 heures devant la Commission Mixte d'Extension des sanctions de la FFR, le Néo-Zélandais n'a pas été blanchi, la Commission souhaitant obtenir un complément d'informations auprès de l'ERC lundi. «Si on a raison dans quarante-huit heures, ils vont passer pour des cons (sic), a commenté Bernard Laporte agacé. Ça devient ridicule. Aux yeux des gens, ce n'est pas sain. On a envie de justesse et de justice. Nos dirigeants dans un monde professionnel ont ce devoir. Ça va encore faire rire les gens qui ne suivent pas le rugby. On va dire qu'on fait en fonction du client. Sur l'affaire Tekori (condamné à une suspension avec sursis après un carton rouge), j'ai dit à Pierre-Yves Revol que c'était scandaleux. C'est une manière de fonctionner sans organisation archaïque.»


"Si je devais faire mon retour, ce ne serait qu’à Brive. Si un mec bourré d’oseille voulait reprendre le club, j’irais en courant ! Pour monter un staff et accompagner l’équipe". Patrick Boutot

Hors ligne

#139 2012-06-08 19:14:45

brigadier
Герой Советского Союза
Lieu : Bretagne
Inscription : 2010-10-03
Messages : 3 714

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Tékori vu ce qu'il a pris = blanchis
Hayman = du ferme dur

2 poids 2 mesures

Ha oui j'ai oublié REVOL et Boudjellal, pas pareil...


Je suis Charlie ! ! !

Hors ligne

#140 2012-06-09 10:51:06

cece19
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 6 155

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

brigadier a écrit :

Tékori vu ce qu'il a pris = blanchis
Hayman = du ferme dur

2 poids 2 mesures

Ha oui j'ai oublié REVOL et Boudjellal, pas pareil...

TU oublies le cas Toulouse-Montpellier ou Gorgodze et le toulousain après le carton ont pris 10 jours là où Henn Guerarty et le lyonnais ont pris 20 jours.


"Enfin ce soir on a vu les 2 equipes qui joueront en prod2 la saison prochaine"

Franckmel le 31 août 2019 après SUA-CAB

Hors ligne

#141 2012-06-09 11:18:25

brigadier
Герой Советского Союза
Lieu : Bretagne
Inscription : 2010-10-03
Messages : 3 714

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Oui je sais bien, mais dans toutes ces histoires, il y a juste la castrais qui n'a pris que du "sursis" il me semble...


Je suis Charlie ! ! !

Hors ligne

#142 2012-06-09 13:12:37

cece19
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 6 155

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

brigadier a écrit :

Oui je sais bien, mais dans toutes ces histoires, il y a juste la castrais qui n'a pris que du "sursis" il me semble...

Oui mais juste parce que lui le match était en suivant. Mais les 10 jours de Montpellier et Toulouse ont permis de jouer les matchs également justement. Magouille magouille c'est pareil pour tous les clubs du haut.


"Enfin ce soir on a vu les 2 equipes qui joueront en prod2 la saison prochaine"

Franckmel le 31 août 2019 après SUA-CAB

Hors ligne

#143 2012-06-10 07:49:21

Traps
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-01
Messages : 2 162

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

ça déblaye: on aime ou on aime pas:

http://video.rugbyrama.fr/rugby/boudjel … ideo.shtml

Hors ligne

#144 2012-06-10 09:11:04

Bernard Frédéric
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 5 381

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Mourad Boudjellal estime être le bouc émissaire des aigris du rugby
Pas vraiment déçu par la défaite de Toulon contre Toulouse samedi en finale du Top 14, Mourad Boudjellal se lâche encore et fustige à nouveau les dirigeants. Le président du RCT regrette aussi la gestion du cas Carl Hayman.

Mourad Boudjellal, vous devez être très déçu après la défaite de votre équipe en finale du Top 14 samedi contre Toulouse…
Ce qui est surprenant, c’est que cette année, on a changé le jour et l’horaire de la finale. On a joué à 18 heures et vendredi, ça fait beaucoup. La finale ne s’est pas jouée ce soir (samedi), elle s’est jouée vendredi. On l’a tous vu. Il s’est passé un truc extraordinaire vendredi. L’accusation n’avait pas de preuves et on lui a demandé d’en fournir. Mais en attendant, on a pénalisé la défense, puisqu’on lui a dit d’attendre que l’accusation fournisse des preuves. Dans le droit, ça ne peut pas exister. Mais vous (les journalistes) avez tous une part de responsabilité. Dans le rugby, des gens sont en place depuis très longtemps. Ils sont sûrement honnêtes mais ils se connaissent et ils profitent du fait qu’il n’y ait pas d’investigation. Les journalistes sont silencieux, ne font pas toujours leur boulot et ils savent qu’ils sont en sécurité. On peut faire passer n’importe quoi, comme on l’a vu ces derniers temps. Ils ont encore fait des essais, ils ont vu que ça passait très bien, donc ils continuent.

Avez-vous le sentiment d’avoir été victime d’une injustice ?
Je ne veux pas dire du mal de Toulouse parce que je respecte vraiment ce club, mais comment peut-on accepter aujourd’hui dans le rugby français que trois cartons rouges aient joué le match suivant et qu’un carton jaune n’ait pas joué les trois suivants ? Comment peut-on accepter aujourd’hui dans le rugby français qu’un mec costumé dans les tribunes puisse dire que ce que dit l’arbitre n’est pas vrai, même si l’arbitre est considéré comme un meilleur d’Europe ? Ils me donnent peut-être raison, ils veulent peut-être dire que les arbitres sont des billes et qu’ils ne sont pas assez bien formés. Ça fait six ans que je suis dans le rugby et que je prends des coups parce que j’essaie de dire des vérités, des choses difficiles. J’ai été formaté dans l’entreprise et dans l’entreprise, la vérité a une valeur, la compétence aussi. On peut même changer les choses quand on en a besoin.

Vous semblez en avoir gros sur le cœur…
Que peut-on me reprocher ? J’entends des présidents qui se comparent, il faudrait juste qu’ils disent qu’ils sont payés. J’entends des présidents qui se demandent pourquoi je suis sur le terrain et pourquoi je dis ci ou ça. Je vais te le dire. Je mets du pognon et si tu en mettais, je crois que tu ne serais même pas dans le rugby. Voilà pourquoi je suis sur le terrain et voilà pourquoi je vis des émotions comme ça. Pour ceux qui parlent, faites d’abord ce que je fais, essayez d’investir autant que moi et vous pourrez juger mes attitudes, ma façon de parler ou mes émotions. Quand on est autour d’une table et que douze personnes estiment que je suis vulgaire, j’aimerais bien voir lequel des douze peut se lever et peut me dire qu’il a le droit de juger mes mots. Qui s’en donnerait le droit ? Voilà ce que je voulais vous dire. Je voulais aussi dire que Toulouse est un beau champion, je leur souhaite plein de choses, même s’ils n’ont pas besoin de moi pour ça. Malheureusement pour eux, ils devront me supporter un peu plus dans le rugby. Je pense que si j’avais été champion de France ce soir avec mon équipe, je ne suis pas certain que je serais resté dans ce monde.

Pourquoi seriez-vous parti ?
J’essaye de m’entretenir à 52 ans, je fais du sport quasiment tous les jours, je fais attention à ce que je mange et je n’ai pas envie de leur ressembler. Au bout d’un moment, on est dans la caricature complète. Ils ne s’en rendent pas compte mais il y a des gens qui sont vieux à mourir. Que comprennent-ils au monde, qui a changé depuis dix ans ? Le minitel, c’est hyper moderne pour eux, ils sont largués. Qu’est-ce qu’ils nous emmerdent ? Il faut comprendre qu’il faut changer. C’est le jeu des générations. Ils sont vieux, ils s’accrochent, ils se liquéfient presque pour certains et ils continuent de s’accrocher. Ils vont rester jusqu’à quand, jusqu’à ce qu’ils se pissent dessus ? Il faut arrêter. Il y a un âge où on ne peut plus gérer le monde moderne, il faut qu’ils en soient conscients. Le rugby, c’est leur enfant. Ils veulent le garder chez eux à la maison et en faire un Tanguy, comme dans le film ? On le garde à la maison parce que c’est à nous et le rugby ne va jamais s’émanciper parce qu’il est à nous. « On aime le rugby mais quand c’est à nous, pas quand c’est aux autres. » Voilà ce que je pense du monde du rugby. Ils vont encore me supporter un an, peut-être plus.

Vous savez que vous risquez une nouvelle suspension aussi…
Oh… Je suis bien finalement en tribunes, donc ils peuvent. Ils peuvent parce qu’ils se permettent de juger les gens. Ils ont décidé dans le rugby ce qu’était la vérité et tout ce qui n’est pas dedans, c’est péché. Et bien je commettrais des péchés, que voulez-vous que je vous dise ?

« La colère n’est pas liée à ce match »
Est-ce pour cette raison que vous n’êtes pas monté en tribunes pendant la cérémonie protocolaire ?
Non, j’estime que c’est la place de Toulouse. Ils sont champions de France, il faut le reconnaître, je n’ai rien à dire là-dessus. Il y avait des visages sympathiques. Dans La Vérité Si Je Mens, il y a un passage avec José Garcia où ils sont tous très gentils. A chaque fois que le vois, tu te dis : « Il est vachement trop sympa comme mec ». Il te dit : « T’es mon ami, t’es mon ami ». Et là, t’as compris. C’est ça, le rugby. Personne n’a de visage. Il y a des gens à qui j’ai dit des trucs hallucinants et ils viennent te faire la bise derrière. Ils n’ont pas d’honneur.

Mais que vous inspire le match en lui-même ?
Je suis moyennement déçu. J’ai vu ce qu’il me manquait et ce qu’on a perdu vendredi.

L’absence de Carl Hayman est-elle donc la clé de la rencontre selon vous ?
Je ne dis pas qu’on aurait gagné avec Carl Hayman, mais ça aurait été beaucoup plus compliqué pour Toulouse. C’est clair qu’on a eu des soucis devant et c’est un de nos points forts quand Carl Hayman est là. Ça me faisait de la peine de le voir en tribunes. Mais je ne suis pas vraiment déçu parce que je trouve que c’est beau d’être en finale, le Stade de France. Je vis un rêve depuis deux jours. On était invité hier soir (vendredi) au dîner des finalistes de la Société Générale. Je me suis tapé tous les étoilés de France mais j’ai rarement aussi bien mangé. Je me suis dit pour une fois, je vais faire comme les autres.

Avez-vous vibré avec vos joueurs dans les dernières minutes du match ?
Oui, bien sûr, parce que ça passe à pas grand-chose. Je ne sais pas si pour mon cœur, il ne valait pas mieux qu’on ne marque pas, parce que la minute où Jonny (Wilkinson) aurait dû taper la transformation, ça aurait été terrible.

Au-delà de votre amertume, avez-vous la satisfaction de constater que votre club a franchi un palier ?
La colère n’est pas liée à ce match mais à une année où on a pris des coups un peu injustifiés. La seule chose qu’on nous reproche, c’est de ne pas être entré dans le système, de ne pas être des copains. Pour le match, c’était écrit. Une finale, avant de la gagner, il faut en jouer plusieurs. Toulouse en a gagné, en a perdu. On va essayer de revenir plus fort la saison prochaine. Le rugby, ça se joue à que dalle. Si Juan Martin Hernandez ne tape pas le poteau (ndlr : en match de barrage), on n’est même pas au Stade de France ce soir. Toulouse pourra se dire que si David Smith capte le ballon, ils ne sont pas champions de France. Il y a trop de petits détails donc on ne va pas être déçu. C’est déjà beau, on est vice-champion de France, ce n’était pas arrivé depuis très longtemps à Toulon. Je ne suis pas déçu mais je finis une saison quand même difficile, il s’en est passé beaucoup. J’ai l’impression d’être le bouc émissaire de tous les aigris du rugby. Il y a beaucoup de gens qui disent du mal de moi mais ce serait peut-être bien qu’ils aient des présidents qui investissent autant que moi. Je n’ai pas la fortune de certains et je ne leur reproche pas parce qu’ils l’ont gagnée de façon plutôt honnête. Mais je suis certainement le seul président qui a baissé son train de vie pour son club de rugby et qui s’est appauvri. Il n’y en a pas beaucoup qui peuvent dire ça. Ce que j’ai mis, c’est très important pour moi et je ne le regrette pas. Je continuerai à le faire.


"Si je devais faire mon retour, ce ne serait qu’à Brive. Si un mec bourré d’oseille voulait reprendre le club, j’irais en courant ! Pour monter un staff et accompagner l’équipe". Patrick Boutot

Hors ligne

#145 2012-06-10 09:42:51

Coustalou
Герой Советского Союза
Lieu : Lorraine/Lot
Inscription : 2010-10-01
Messages : 2 229

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Encore un effort de recrutement, Mourad......je suis sûr que tu arriveras à nous faire une équipe 100 % étrangère, et pas juste 11 sur 15 comme hier soir à l'entame du match ! Même si sur le fond je le rejoins sur les pardessus Fédé/Ligue, ce mec me gave.....


"La forme de l'eau, on la sait quand il gèle"

Hors ligne

#146 2012-06-10 10:12:31

cece19
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 6 155

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Coustalou a écrit :

Encore un effort de recrutement, Mourad......je suis sûr que tu arriveras à nous faire une équipe 100 % étrangère, et pas juste 11 sur 15 comme hier soir à l'entame du match ! Même si sur le fond je le rejoins sur les pardessus Fédé/Ligue, ce mec me gave.....

Il a bien raison de prendre des étrangers. Il ne va pas jouer qu'avec des seconds couteaux juste pour avoir du français. Quand Toulon aura gagner des titres, là les français voudront peut être jouer ailleurs qu'à Toulouse ou Clermont.


"Enfin ce soir on a vu les 2 equipes qui joueront en prod2 la saison prochaine"

Franckmel le 31 août 2019 après SUA-CAB

Hors ligne

#147 2012-06-10 11:14:52

brigadier
Герой Советского Союза
Lieu : Bretagne
Inscription : 2010-10-03
Messages : 3 714

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Coustalou tu te trompes il y avait 5 français à Toulon: Bruno, Tillous-Bordes, Bastareaud, Palisson et Lapeyre....


Je suis Charlie ! ! !

Hors ligne

#148 2012-06-10 11:43:16

Lucho
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 1 568

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

6 même si on considère que Lapeyre compte pour 2.


"Les hommes naissent libres et égaux en droit. Après ils se démerdent". Jean Yanne.

Hors ligne

#149 2012-06-10 11:50:12

Bernard Frédéric
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 5 381

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Et Armitage est un jiff si je ne me trompe pas.


"Si je devais faire mon retour, ce ne serait qu’à Brive. Si un mec bourré d’oseille voulait reprendre le club, j’irais en courant ! Pour monter un staff et accompagner l’équipe". Patrick Boutot

Hors ligne

#150 2012-06-10 12:46:49

Bernard Frédéric
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 5 381

Re : Mourad et les magouilles : interview choc

Toulon/Laporte « Ces goujats qui ont des places pour leurs maîtresses… »

S'il reconnaît que Toulouse mérite son titre de champion de France, le manager varois Bernard Laporte a eu, comme son président Mourad Boudjellal, quelques mots acerbes pour certains dirigeants du rugby français.
« Davit Kubriashvili a été dominé, reconnaît Laporte. Il faut appeler un chat un chat. On ne va pas tourner autour du pot. Et notre mêlée aussi. Il faut qu’il apprenne. Il est jeune aussi (25 ans). Toulouse, quand il joue, comme ça, c’est la meilleure mêlée. C’est le niveau international. N’oubliez pas qu’il joue avec la Géorgie ! Il faut relativiser, mais il a besoin de travailler. Il a notre confiance. Quand il faisait la gueule parce qu’il ne jouait pas, je n’ai pas eu besoin de lui dire que j’avais raison. L’absence de Hayman ? Je n’ai pas envie de parler de ça. Ce serait rendre hommage à des gens qui ne le méritent pas. Ce qui me gène, c’est qu’on fait espérer à un gamin, alors qu’on aurait pu convoquer la Commission plus tôt. C’est un manque de respect. C’est comme quand on me dit que mes joueurs n’auront qu’une place (Ndlr : les joueurs du RCT n’ont bénéficié que d’invitations en virage pour deux de leurs proches), alors que tous ces goujats ont des places gratuites pour leurs tantes ou leurs maîtresses. S’ils n’avaient eu qu’une place, on n’aurait pas joué le match.


"Si je devais faire mon retour, ce ne serait qu’à Brive. Si un mec bourré d’oseille voulait reprendre le club, j’irais en courant ! Pour monter un staff et accompagner l’équipe". Patrick Boutot

Hors ligne

Pied de page des forums