Vous n'êtes pas identifié(e).

#551 2016-12-21 10:51:02

christianokiev
Герой Советского Союза
Lieu : Auch Brive Toulouse
Inscription : 2010-10-01
Messages : 7 773

Re : L'Equipe de Guy

Pas d'accord pour Scott il parle assez bien le Français les 2 autres sont pas encore au point ...


Citation de Franky le 07/01/2017

Merci ugalde et pejoine
Teddy et Larenjeira à la maison

Hors ligne

#552 2016-12-21 22:15:32

cece19
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 3 029

Re : L'Equipe de Guy

lespaul a écrit :

Eh oui, disons que le sport pro met devant les yeux du grand public la situation ridicule à laquelle nous a conduit le droit du sol...

Nakaitaci, Vakatawa et Spedding baragouinent le français plus qu'ils le parlent, mais ils ont le papier alors ils sont français.
Comment réduire une langue et une histoire multiséculaires à une pure formalité administrative...

Cela dit, cette situation dépasse largement les prérogatives de la FFR.

On a bien eu un président hongrois donc des fidjiens en EDF c'est pas choquant. Sans compter qu'en rugby pour n'importe quel pays, la nationalité n'a aucune importance.


"Les gallois plaquent à 3 Bastareaud : 2 en haut et 2 en bas" Fabien Galthié 9/02/2013

"Regardez bien l écart entre le fcg et le CAB aujourd'hui et savourez...  Car fin mars il va fondre comme neige au soleil....  " Franckmel le 14/01/2017

Hors ligne

#553 2016-12-21 22:36:09

Bernard Frédéric
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 3 981

Re : L'Equipe de Guy

La nationalite on s'en fout, l'important c'est l'amour du maillot.


"Au même titre que je n'ai pas été confirmé à 100%, je n'ai pas été désavoué à 100% [...] L'intention était bonne, la réalisation beaucoup moins. C'est aussi un peu ce qui arrive sur le terrain" UM, au sujet du vote qu'il a courageusement demandé, 12/2010.

Hors ligne

#554 2016-12-22 10:15:10

lespaul
Герой Советского Союза
Inscription : 2011-07-31
Messages : 1 273

Re : L'Equipe de Guy

Un président hongrois ? Vraiment ?

Sarkozy a des origines hongroises de par son père, mais est né à Paris et n'a jamais eu que la nationalité française.
Valls est né à Barcelone et est bi-national.
Ce n'est pas vraiment le sujet ici car vous vous contentez de réduire la nationalité à un bout de papier en tenant ces propos.

Valls maîtrise plus qu'à son tour la langue française, l'histoire française, les valeurs françaises et tout ce que nous pourrions retenir comme caractéristique de l'appartenance à la communauté que nous formons en tant que Français.

Vouloir comparer Nakaitaci à Valls ou Sarkozy est une hérésie absolue.
A l'écouter en itw, il doit avoir un niveau B1 ou B2 en français, soit le niveau d'un élève de 13 ans apprenant le français comme une langue étrangère alors qu'il est en France depuis déjà six ans !

C'est vrai que Spedding semble vraiment attaché au maillot français, mais Nakaitaci voire Vakatawa ??
Il me semble que le premier est surtout là pour voir son niveau de rémunération évoluer et que le second joue par obligation contractuelle...

Hors ligne

#555 2016-12-22 10:43:47

Bernard Frédéric
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 3 981

Re : L'Equipe de Guy

Président hongrois casé avec une italienne, ça c'est du patriote. Après le mercenariat ne dépend effectivement pas de la nationalité. Le débat sur le bout de papier est absurde au rugby et en général.


"Au même titre que je n'ai pas été confirmé à 100%, je n'ai pas été désavoué à 100% [...] L'intention était bonne, la réalisation beaucoup moins. C'est aussi un peu ce qui arrive sur le terrain" UM, au sujet du vote qu'il a courageusement demandé, 12/2010.

Hors ligne

#556 2016-12-22 11:43:58

Momo
Герой Советского Союза
Lieu : Maule (Yvelines)
Inscription : 2010-10-01
Messages : 4 750

Re : L'Equipe de Guy

A rapprocher du désir (sinon de l'acte) de certains joueurs qui demandent la nationalité française après leur carrière rugbystique (Barnard, je crois). A moins que, là encore, il n'y ait bénéfice professionnel à la clef.


Si un homme ouvre la portière de sa voiture à sa femme, c'est que l'une des deux est neuve.

Hors ligne

#557 2016-12-22 12:35:46

Cherge
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-04
Messages : 10 938

Re : L'Equipe de Guy

Barnard c'était un coujoux né. D'ailleurs il était bien trop briviste pour certains  et moqué si souvent. S'il a signé au club France c'est une très bonne nouvelle.


Milite pour le retour de D.Penaud

En ligne

#558 2016-12-22 22:11:12

cece19
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 3 029

Re : L'Equipe de Guy

J'ai réalisé trop tard qu'il manquait peut être un smiley à ma première phrase smile


"Les gallois plaquent à 3 Bastareaud : 2 en haut et 2 en bas" Fabien Galthié 9/02/2013

"Regardez bien l écart entre le fcg et le CAB aujourd'hui et savourez...  Car fin mars il va fondre comme neige au soleil....  " Franckmel le 14/01/2017

Hors ligne

#559 2017-06-03 13:42:17

Lucho
Герой Советского Союза
Inscription : 2010-10-02
Messages : 1 241

Re : L'Equipe de Guy


"Les hommes naissent libres et égaux en droit. Après ils se démerdent". Jean Yanne.

Hors ligne

#560 2017-08-08 20:11:38

lespaul
Герой Советского Союза
Inscription : 2011-07-31
Messages : 1 273

Re : L'Equipe de Guy

Je réagis avec un peu de retard, car le hasard de la vie a fait que j'ai pu m'intéresser un peu plus profondément au rugby du sud.

On se trompe souvent en France en comparant le top14 au super rugby. En réalité le super rugby correspond à la h cup mais sur un format plus long.
À côté du super rugby survivent les championnats domestiques néozélandais, sudaf et australiens. Les provinces de super rugby viennent piocher les meilleurs joueurs de leurs équipes "de bassin" pour constituer leur squad. Par exemple, Richie Mo'unga a remporté la Mitre 10 Cup (équivalent du top14 en nlle zélande) et a ensuite pu revêtir la tenue des Crusaders pour disputer le Super rugby. Dans les franchises se côtoient donc les meilleurs joueurs des championnats domestiques et les All Blacks/Springboks/Aussies qui ont des contrats fédéraux aménagés pour être à disposition des équipes nationales.
L'évolution classique est 1- je perce dans le championnat domestique 2- je fais mes preuves avec ma franchise 3- je deviens All black/springbok/aussie 4-j'obtiens un contrat fédéral pour être concentré à 100% sur l'équipe nationale. Je joue avec une franchise pour justifier mon salaire mais pas d'importance.

En fait leur système est un gigantesque système d'écrémage jusqu'à l'équipe nationale. Tout le système tourne autour d'elle.

Il y a des points positifs là-dedans:

1) Les techniciens sont d'un excellent niveau, y compris à petit niveau, car la fédération investit énormément dans la formation.

2) Les joueurs sont vraiment là pour jouer au rugby, et pas juste pour picoler. En France, jusqu'en 1ère série ou en PH, les deux premières mi-temps ne sont qu'un prétexte pour la troisième. Là-bas c'est l'inverse et les gars sont vraiment affutés.


Le revers de la médaille c'est que 1) la situation économique des clubs et franchises est désastreuse 2) la population se contrefout du rugby des clubs et franchises car il n'y a pas d'enjeu sportif avec montée/descente. Canterbury joue régulièrement devant 4000 personnes par exemple. Les gens ne s'intéressent qu'à l'équipe nationale. 3) Le niveau des championnats domestiques est, je trouve, assez faible. 4) Derrière les joueurs sous contrat fédéral qui gagnent bcp, grosse précarité des joueurs des championnats domestiques car il n'y a pas de modèle économique viable pour les clubs.

Cette précarité a aussi du positif: pas d'argent à gagner donc pas de joueurs étrangers hormis îliens, donc bcp de place pour les jeunes.





Il y a des choses dont on peut s'inspirer je pense, notamment leur écrémage jusqu'à l'équipe nationale. Il me semble que la liste élite va dans le bon sens.

Je pense aussi qu'il est souhaitable de renouveler le format de la coupe d'Europe pour qu'il y ait davantage de matchs, et réfléchir à la possibilité de dispenser les joueurs de la liste élite de top 14  pour faire de la place aux jeunes. L'attractivité économique du rugby français peut être préservée par l'apport des étrangers et des bons joueurs qui ne sont pas sur la liste.

Dernière modification par lespaul (2017-08-08 20:13:11)

Hors ligne

#561 2017-08-09 14:28:21

franz
Administrateur
Inscription : 2010-10-04
Messages : 3 638

Re : L'Equipe de Guy

"1) la situation économique des clubs et franchises est désastreuse 2) la population se contrefout du rugby des clubs et franchises car il n'y a pas d'enjeu sportif avec montée/descente. Canterbury joue régulièrement devant 4000 personnes par exemple. Les gens ne s'intéressent qu'à l'équipe nationale. 3) Le niveau des championnats domestiques est, je trouve, assez faible. 4) Derrière les joueurs sous contrat fédéral qui gagnent bcp, grosse précarité des joueurs des championnats domestiques car il n'y a pas de modèle économique viable pour les clubs."

Parles-tu de la Nouvelle Zélande ou bien de l'ensemble de l'hémisphère sud? Car les situations sont assez diversifiées
1) Pour l'aspect économique, les franchises NZ se portent bien. En revanche les franchises australiennes et certaines franchises sudafs (dont les Southern Kings et les Cheetahs qui vont être virés du Super XVIII pour être reversés dans la ...Guiness cup!!!) sont en délicatesse financière notoire
2) La population ne se fout pas du rugby de club: en Afsud, la compétition la plus populaire est la Currie Cup; en revanche la Mitre en NZ (descendant du Ranfurly shield) est moins sexy que le Super XVIII. Quant à l'affluence dans les stades... la NZ a moins de 5 millions d'habitants, c'est à dire 13 fois moins que la France... pour reprendre la fréquentation de l'AMI Stadium (ex Lancaster Park) à Christchurch, il faudrait comparer avec une équipe française qui drainerait 52 000 spectateurs par match!!! L'Australie a 24 millions d'habitants (dont la moitié dans les 4 métropoles régionales qui correspondent aux 4 franchises hors Canberra: Waratahs, Reds, Rebels et Force), mais les sports les plus populaires y sont le footy (l'Australian Rules) et le XIII.
3) Pour avoir suivi la Currie Cup pendant quelques années, j'y trouve le niveau de jeu bien supérieur au Top Machin. Quant au Super XVIII, le niveau y est également bien au dessus de celui de la HCup.
4) Pour ce qui est du modèle économique, que ce soit au niveau des clubs ou des franchises, le rugby pro de l'hémisphère sud ne peut tout simplement pas se comparer en terme de taille au rugby européen (du moins France + Home Unions)! Raison pour laquelle ils peuvent exporter autant d'internationaux qu'ils veulent en Europe, le niveau national ne baisse pas (au contraire, se "débarrasser" d'un Dan Carter pour faire jouer des Barrett, Cruden ou Slade, qui soit dit en passant avait envoyé le dit Carter sur le banc des Crusaders est plutôt une bénédiction pour le rugby néo zed).
En fait, le goulot économique empêchant la pléthore de pros du rugby a favorisé un modèle pyramidal sélectif permettant d'y créer l'élite du rugby mondial.
Je te rejoins sur ton analyse concernant "l'écrémage";
Un exemple illustrant à contrario ce qu'il ne fallait pas faire a été l'introduction d'une cinquième puis d'une sixième franchise provinciale sudaf dans le Super XII puis Super XV puis Super XVIII: Le rugby sudafricain n'a pas les moyens d'entretenir autant de provinces d'élite, et si les Lions (de Johannesburg, 2 fois finalistes ces 2 dernières années) ont réussi à faire leur place au soleil, ce sont en revanche les Cheetahs de Bloemfontein et les Southern Kings de Port Elisabeth qui ne tiennent plus la route (les Stormers, les Sharks et les Bulls possédant une légitimité historique leur évitant ces déboires); l'économie sudaf reste fragile depuis la fin de l'apartheid et si la population compte 55 millions d'habitants, les blancs en représentent moins de 10%, et ce sont eux qui représentent le public du rugby, les noirs préférant majoritairement le foot, le rugby étant considéré (non sans raison) comme le sport des Afrikaaners.
En conclusion, le modèle économique de l'hémisphère sud semble bien proportionné aux moyens financiers locaux, forcément limités par la démographie; en comparaison, il semblerait que le modèle économique du rugby français ne s'en inspire nullement, celui ci ayant surtout été influencé par le foot dont la base populaire n'a aucune commune proportion avec celle de l'ovale...


Who is John Galt?

On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Hors ligne

#562 2017-08-11 15:31:51

lespaul
Герой Советского Союза
Inscription : 2011-07-31
Messages : 1 273

Re : L'Equipe de Guy

Tu as raison de corriger mes propos, ils étaient imprécis.

Mes propos sont fondés sur le rugby NZ et sur ce que les NZ m'ont dit des sudaf et des aussies.

Pour le super rugby, il est acquis qu'il va disparaître en 2020 à la fin du contrat de droits TV actuel. Les sudaf veulent désormais jouer avec des clubs européens car droits TV bcp plus importants et car ça colle mieux en termes de fuseaux horaires.

Il est question d'une nlle formule avec NZ+Australie+Japon+Argentine+une province des îles pacifiques.

La création d'une province pour les îles pacifiques serait très dangereuse pour les blacks, car bcp d'iliens rejoignent la mitre cup puis les franchises NZ puis les blacks pour l'argent qu'il n'y a pas aux Fidji ou aux Samoa.



Je te confirme mon ressenti de l'absence totale de ferveur populaire pour le rugby des clubs et des franchises. J'ai vraiment vu jouer Canterbury devant 5000 personnes alors que Canterbury est le club de Christchurch, ville de la taille de Bordeaux grosso modo.

C'est comme si l'UBB était championne de france en titre et jouait à chaban devant 5000 personnes, et en plus à Christchurch il n'y a pas la concurrence des girondins... wink


J'ai vraiment ressenti un désintérêt général pour le rugby à cause de l'absence d'enjeu sportif (pas de montées/descentes). Les gens sont des fans absolus des all blacks, mais sinon c'est plutôt le cricket qui les éclate.

Au niveau amateur ce qui m'a marqué c'est 1) la condition physique des gars 2) le niveau technique de l'encadrement 3) le goût pour le jeu des gars en général.



Tout ça pour dire qu'il serait intéressant de s'inspirer de ce qu'ils font, et commencer la mutation du rugby français d'ici à l'arrivée des grosses franchises sudaf en 2020.

En mettant des règles type liste élite = un nombre minimal de matchs au niveau continental et un nombre maximal de matchs en top14 et liste développement =  nombre minimal de matchs en top 14, on pourrait favoriser la création de mini franchises au sein d'équipes comme l'ASM, Montpellier, Toulon, Toulouse ou Lyon qui peuvent se permettre financièrement d'aligner deux XV très compétitifs.
Ce serait bien pour les jeunes et bien pour le développement de l'EdF, mais ça passe par un chgt de formule de la coupe d'Europe actuelle.

Hors ligne

#563 2017-08-16 09:45:16

franz
Administrateur
Inscription : 2010-10-04
Messages : 3 638

Re : L'Equipe de Guy

"En mettant des règles type liste élite = un nombre minimal de matchs au niveau continental et un nombre maximal de matchs en top14 et liste développement =  nombre minimal de matchs en top 14, on pourrait favoriser la création de mini franchises au sein d'équipes comme l'ASM, Montpellier, Toulon, Toulouse ou Lyon qui peuvent se permettre financièrement d'aligner deux XV très compétitifs.
Ce serait bien pour les jeunes et bien pour le développement de l'EdF, mais ça passe par un chgt de formule de la coupe d'Europe actuelle."

La mise en place d'un système pyramidal de la sorte se heurte amha en France à l'entité du club qui est la colonne vertébrale de l'ovale hexagonale (plutôt difforme, nan? big_smile): on peut s'apercevoir d'ailleurs à l'échelle européenne que 2 nations de tailles et d'économies relativement modestes comparées à l'Angleterre ou la France ont réussi leur mutation avec un système très hiérarchisé permettant aux meilleurs joueurs de jouer dans un nombre de provinces limité et d'avoir des sélection nationales non seulement compétitives, mais qui se renouvellent: il s'agit de l'Irlande et du Pays de Galles dont on peut aisément dire aujourd'hui qu'ils sont devant la France au classement mondial... ce qui n'empêche nullement leurs sélections jeunes d'être également compétitives


Who is John Galt?

On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Hors ligne

#564 2017-08-16 13:27:28

lespaul
Герой Советского Союза
Inscription : 2011-07-31
Messages : 1 273

Re : L'Equipe de Guy

C'est vrai qu'à l'orée des résultats actuels des différentes sélections nationales on pourrait être tentés d'incriminer notre système de rugby des clubs, mais en même temps les Anglais ont le même système et ont à la fois des clubs extrêmement compétitifs et la meilleure sélection nationale en Europe.

Je ne connais pas précisément le système anglais, mais ce qui est très clair c'est que (i) la formation en Angleterre est de bien meilleure qualité et (ii) les jeunes joueurs prometteurs ont du temps de jeu très rapidement

Hors ligne

#565 2017-08-16 15:37:08

lespaul
Герой Советского Союза
Inscription : 2011-07-31
Messages : 1 273

Re : L'Equipe de Guy

Pis autant pour le Munster et le Leinster ça ne va pas trop mal, autant pour les autres franchises ce n'est quand même pas l'extase... Une seule franchise galloise en H Cup l'an passé, éliminée dès la phase de poules...

C'est vrai que c'est paradoxal quand on voit le bon niveau du XV gallois.

Hors ligne

#566 2017-08-16 16:22:21

franz
Administrateur
Inscription : 2010-10-04
Messages : 3 638

Re : L'Equipe de Guy

Je trouve le parallèle NZ - Ireland/Wales assez édifiant (au dela du symbolique Warren Gatland, All Black devenu coach de l'Irlande, du Pays de Galles puis des British Lions), puisque les compétitions de clubs y sont secondaires, les provinces jouent sans pression (pas de relégation en Hcup ou en SuperRugby, tant que le modèle économique tient et la crème des joueurs opérant au niveau provincial vont forcément être en sélection nationale à un moment ou un autre (4 provinces en Ire, 5 provinces en Wal, 5 provinces en NZ). On voit clairement comment les nations celtiques ont reproduit le modèle néozed.
Pour ce qui est de l'Angleterre, le rugby de club à la sauce pro est quelque chose de beaucoup plus récent qu'en France, je ne voit d'ailleurs pas trop comment il pourrait se "provincialiser", vu que la plupart des équipes sont concentrée sur 3 poles géographiques : Londres (Wasps, Sarries, Irish, Quins), South West (Exeter, Gloster, Wusster, Bath, Bristol quand ils sont en D1)) et le Northant's (Northampton, Leicester, c'est aussi la région de Rugby...). Les 2 "exilés" restant les SHarks dans les North Midlands (région de foot et de XIII) et les Falcons tout au Nord. En revanche, la pratique maintenant longuement établie du salary cap a permis de limiter les importations aux joueurs de classe vraiment internationale: tant qu'à raquer, autant prendre ce qui se fait de mieux (quoique les récentes embauches de Mermoz ou Catrakilis me laissent songeur) genre Exeter qui l'an dernier n'avait fait venir "que" 3 joueurs d'Australie, mais lesquels!!! Dennis le cap des Waratahs, Holmes le pilar wallaby aux 30 selections et Lach Turner. Même chose coté des Tigers qui n'avaient embauchés au sud "que" JP Piedersen et Matt Tomua le 10/12 des Brumbies ou des Sarries qui avaient fait leurs empletes aux Stormers pour ramener Schalk Burger et Vincent Koch ou alors les Wasps qui n'avaient recuté au SUd "que" Willie LeRoux et Kurtley Beale...
La qualité, plutôt que la quantité, ce qui d'une part laisse pas mal de place aux "nationaux" dans les rosters des clubs et d'autre part augmente d'autant la qualité du jeu pratiqué en Aviva Premiership


Who is John Galt?

On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Hors ligne

#567 2017-08-16 17:52:11

lespaul
Герой Советского Союза
Inscription : 2011-07-31
Messages : 1 273

Re : L'Equipe de Guy

Il faut dire que le règlement de la Premiership est plutôt (très) strict: chaque club a le droit d'aligner deux joueurs étrangers sur le pré en même temps.

Je pense qu'aucun club de top14 ne respecte cette règle à l'heure actuelle. Moi je trouve que les Saracens ont fait de belles prises, Schalk Brits notamment, mais Kurtley Beale et Willie Le Roux n'ont pas laissé un souvenir impérissable aux supporters anglais wink


Au demeurant le niveau de la ligue anglaise ne baisse pas car ils ont une formation solide, ce que nous n'avons pas !!!

Le Tournoi des 6 Nations -20 a été créé en 2008. L'Angleterre a remporté toutes les éditions sauf 2009, 2010 et 2014. La France n'a remporté que les éditions 2009 et 2014.

Pire encore pour la coupe du monde -20. 10 éditions depuis 2008, les Anglais ont été en finale de 8 éditions et en ont remporté 3 quand la France n'a été en finale.... d'absolument aucune édition !! Le constat d'échec est cinglant.

Hors ligne

#568 2017-08-16 17:59:44

Franç19
Герой Советского Союза
Lieu : Sainte Féréole
Inscription : 2010-10-02
Messages : 2 695
Site Web

Re : L'Equipe de Guy

intéressant.

Notre modèle à 10/12 ans, et au final la problématique c'est quoi.  Si l'on considère que  la Hcup et l'équivalent du superrugby, pourquoi ne pas Définir des "provinces" qui jouerons la hcup chaque année, et laisser nos clubs jouer le championnat ?

Personnellement, je pense "Club" et ne veux pas de "province". notre championnat a besoin d'un petit ventre mou, pour enlever de la pression et ainsi permettre a des clubs comme Brive de laisser la chance aux jeunes. Pour celà rajoutons 2 clubs et supprimons 1 tournée, avec un systeme allé/retour un an sur deux.

Je pense que 16 clubs avec juste des qualifs pour les 4 premiers (demi+hcup), le 5 eme h cup et le 6/7 dispute une finale pour la dernière place de hcup. On gagne 1 semaine de plus (barrage championnat en moins) + 3 semaines de tournée. c'est énorme ! Et avec 2 matchs à domicile en plus les clubs peuvent bénéficier d'une petite rentrée d'argent supplémentaire.


Place I 1552
Milite pour le retour de A.Penaud

Hors ligne

#569 2017-08-16 19:56:44

lespaul
Герой Советского Союза
Inscription : 2011-07-31
Messages : 1 273

Re : L'Equipe de Guy

La problématique principale est le niveau de l'EdF.
Ensuite il y a deux axes: (i) le niveau du championnat domestique dans lequel évoluent les joueurs de l'EdF (ii) le niveau de la formation des potentiels futurs joueurs de l'EdF et des joueurs français en général.


Concernant la formation, mon avis est très arrêté. On est nuls à chier, principalement car la fédé n'a pas professionnalisé la formation. L'immense majorité des coachs au CAB n'est là que pour (i) ramasser la dotation du CAB et frimer en ville (il) ramasser des places gratuites pour les matchs (iii) faire en sorte que son fils devienne le futur Alain Penaud


Le niveau des coachs en France de niveau équipes de jeunes des équipes de top14, si je me fonde sur ce que j'ai connu à Brive, n'est même pas comparable au niveau des coachs loisirs en NZ. Aucune connaissance en prépa physique, en musculation, bagage technique ultra limité etc.



Concernant le championnat domestique, je ne vois pas ce que ça apporte à un sélectionnable de jouer face à Brive par exemple. Le niveau de jeu est à des années lumières du niveau de jeu international.

Dès lors, pourquoi ne pas faire en sorte qu'un sélectionnable ne soit utilisé que sur un nombre restreint de matchs de top14 mais sur un nombre maximal de matchs de niveau continental ?

Hors ligne

#570 2017-08-16 22:15:01

christianokiev
Герой Советского Союза
Lieu : Auch Brive Toulouse
Inscription : 2010-10-01
Messages : 7 773

Re : L'Equipe de Guy

Quelle aigreur par apport à Brive jalousie? t'a pas passer le niveau Cadet ?
Supporte une autre équipe ou alors passe tes exams et deviens coachs .....


Citation de Franky le 07/01/2017

Merci ugalde et pejoine
Teddy et Larenjeira à la maison

Hors ligne

Pied de page des forums